Success Stories

Alexandre Louisy

Fondateur & CEO de Upflow

Fondateur & CEO de Upflow
Introduction

Diplômé en 2008 de Centrale Paris et titulaire d'un master en Finance de l'université de Melbourne, Alexandre démarre sa carrière en banque de financements chez Crédit Agricole CIB, chez qui il reste 4 ans. Il consacre par la suite 3 ans chez Wifirst, une PME dans laquelle il assume la responsabilité de l'expansion internationale. Mais l'envie qui a toujours animé Alexandre et qui est restée intacte au fil du temps, c'est cette volonté de monter sa propre boîte. C'est ainsi qu'il rencontre le startup-studio eFounders en 2018, aux côtés desquels il fonde Upflow en 2018, dont il assume le poste de CEO depuis lors.

Upflow.io est une startup fintech proposant une solution SaaS qui permet aux entreprises de réduire leurs impayés ainsi que leurs délais de paiement. Leur objectif est de révolutionner le paiement dans les entreprises B2B d'Europe, et d'apporter un bénéfice clair : être payé plus simplement, plus rapidement, et avoir donc un meilleur contrôle sur le financement de sa croissance.

d

Salut Alexandre ! On est en Juin 2017 quand tu rejoins la communauté d'Ignition Program. C'était quoi ta dernière expérience professionnelle à l'époque ? Tu y faisais quoi ?

À l’époque, j’avais 7 ans d’expérience professionnelle et je travaillais chez Wifirst, une entreprise de telecom d’une centaine de personnes. J'étais responsable de l’expansion internationale de l'entreprise, et mon job consistait donc à ouvrir des pays étrangers, pour une société qui était à l’origine 100% française. Un challenge tant opérationnel, commercial, que culturel, surtout dans une société qui n’avait jamais opéré hors de France. C’était une super expérience car même si je n’étais pas entrepreneur en tant que tel, mon quotidien en partageait quelques traits : ouvrir un pays, c’est une mini-expérience de création de boite. Il faut tout faire, du commercial à l’opérationnel, en passant par le recrutement, et il faut surtout apprendre à se débrouiller face à l’imprévu. J’y ai énormément appris.

À l'époque, qu'est-ce qui te manquait dans ta vie professionnelle ? Quelles étaient tes frustrations, tes envies ?

Je viens d’une famille d’entrepreneurs, et cette passion contagieuse pour l'entrepreneuriat ne m'a évidemment pas épargné. Je savais depuis longtemps que je monterais un jour ma propre boîte, les questions qui restaient en suspens étaient plutôt "Quand ?" et "Comment ?". Comme pas mal d’entrepreneurs qui ont commencé par travailler en entreprise, j'ai ressenti assez vite cette frustration de ne pas pouvoir faire bouger les lignes assez vite, de ne pas se projeter suffisament dans la vision de la boîte, … C’est vraiment ce qui m’avait poussé à démissionner à l'époque. À ce moment, j’avais deux - trois sujets de prédilection sur lesquels je voulais bosser, mais j’avais vraiment besoin de prendre du recul, de prendre du temps pour réfléchir à la suite et pour définir la place que je voulais occuper demain.

Tu trouves que c'était quoi le truc le plus galère dans ta recherche de jobs, à ce moment là ?

À l’époque, je ne cherche pas un job : je cherche carrément ma voie ! Le plus dur pour moi à ce stade, c’est que je sais que j'ai l’envie de créer et d’entreprendre, mais je ne sais absolument pas par où commencer. Que faire ? Avec qui ? Comment ? Où ça ? Une pagaille de questions, qui n'ont d'ailleurs pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Tout est possible en soi, tout pourrait marcher dans la théorie, et c’est parfois ça qui est le plus dur : trancher et choisir, alors que rien n'est certain.

Pour avancer dans ces réflexions, certains conseillent de lire, ou de participer à des conférences. Mais pour moi, 1000 bouquins ou 100 discours ne vaudront jamais une excellente rencontre. Ce qui m’a vraiment le plus aidé et qui m'a permis d'avancer, c'était tout simplement de rencontrer des gens inspirants, qui se posaient les mêmes questions que moi ou qui étaient déjà passés par là. On se demande si on se verrait bien bosser avec eux, on réfléchit à ce que l'on pourrait construire avec eux, et c'est comme ça que les projets commencent à se dessiner.

Et un jour, par une chaude nuit d'été, tu entends parler d'Ignition Program ! Qu'est-ce qui t'a incité à nous faire confiance ? Qu’est-ce qui t’a plu en particulier chez nous ?

J’avais entendu parlé d’Ignition Program par un ami qui avait trouvé un job en startup grâce à eux, et tout de suite le courant est bien passé. Avec Florine, j’ai tout de suite senti que j’avais quelqu’un en face de moi qui se préoccupait vraiment de ce que je cherchais. Et comme j’étais justement dans une très grosse phase de réflexion et d’hésitation, c’était hyper important pour moi d'avoir une personne qui était à l'écoute et qui avait pour objectif de me faire avancer, et pas juste de me caser au plus vite dans la première opportunité venue.

Dans les mois qui ont suivi j’ai passé des dizaines d'entrevues, avec différentes boîtes et différents entrepreneurs du réseau d’Ignition Program. Et ça m’a beaucoup aidé à progresser dans mon projet professionnel et à définir plus précisément ce que je voulais. Je me souviens notamment de nos longs échanges avec Alex, le CEO de Cleany, qui est devenu un ami depuis. Ça m'a finalement permis d'arriver à cette conclusion, qui paraît évidente aujourd'hui mais que j'avais besoin de valider : je n’allais pas rejoindre une boîte, j'allais en monter une, maintenant. Tout au long du process, Ignition Program m’a vraiment soutenu à fond dans ce cheminement de pensée. Ils m'ont aidé à faire le vide, à clarifier mes idées, à faire les bonnes rencontres, et ça s'est vraiment révélé super utile.

"Certains conseillent de lire, ou de participer à des conférences. Mais pour moi, 1000 bouquins ou 100 discours ne vaudront jamais une excellente rencontre."

Tu intègres eFounders en Septembre 2017 et fondes avec eux Upflow, une belle histoire entrepreneuriale qui dure déjà depuis plus d’un an et demi ! Qu'est-ce qui t'avais convaincu de les rejoindre à l'époque ?

J’ai rencontré Thibaud, le CEO d’eFounders et on a tout de suite eu un gros fit perso. Au fil des échanges, j’ai été très vite impressionné par eFounders, aussi bien sur le plan professionnel que personnel : au-delà de leur "track record" impressionnant (Front, Aircall, Spendesk, Mention, Textmaster, …), j’ai vraiment apprécié la qualité des échanges que j’avais avec toute la core team, chargée de démarrer les projets, et ça m’a vraiment donné envie de monter ma boîte avec eux. On a réussi assez vite à faire converger l'un de leur projets avec une de mes idées, qui mûrissait depuis quelques mois. Et c’est comme ça que, presque naturellement, l'aventure d'Upflow a démarré !

Le changement fait bien souvent partie du quotidien d'une startup ... Est-ce qu'il y a eu des évolutions dans ton équipe ou dans ton poste au fil de ces derniers mois ?

Effectivement, comme beaucoup doivent s'en douter, monter sa boîte n’est pas un long fleuve tranquille. Il y a 18 mois nous étions seulement 2. Nous sommes 18 aujourd’hui. Au-delà du produit qui se développe, du portefeuille client qui s'agrandit, je pense que c'est dans l'équipe que l'on constate le plus de changements au fil du temps. La transition d’une mini-équipe vers une organisation plus structurée, qui commence à avoir des process et qui se prépare à scaler, est probablement le défi à la fois le plus passionnant et le plus difficile que j'ai eu à gérer. J'y accorde une attention très particulière, parce que je suis convaincu qu'une transition réussie est en grande partie ce qui distingue les projets qui n’aboutissent pas des entreprises qui contribuent à changer quelque chose dans l’économie ou dans le monde !

Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans ton poste, mais qui t'a fait énormément progresser ?

Comme souvent, je pense que l’humain reste l'élément le plus difficile à gérer dans l’évolution d’une boîte. Se séparer d’un co-fondateur ou d’un membre de la team resteront probablement les étapes les plus difficiles de mon expérience chez Upflow, surtout au démarrage, lorsque l’équilibre reste très fragile. Mais le plus important dans ce genre d'épreuve, c'est de prendre le temps de se poser, de réfléchir de manière rationnelle sur les raisons de ces "misfits". Ça permet de remettre les choses en perspective, d'apprendre beaucoup de choses et de grandir.

Chez Upflow par exemple, ces événéments ont abouti à de grosses réflexions sur nos valeurs, à la nécessité de mettre en place des processus de recrutements plus structurés et réfléchis … Pour la team présente, on a également pris l’habitude de donner plus de feedbacks, plus tôt et plus régulièrement, dans le but de préserver au mieux l’alignement des individus dans l’organisation. Mais c'est avant tout un travail de constance : comme la structure évolue vite, il faut perpétuellement se questionner et se remettre en cause. Ce n’est pas de tout repos, mais c’est ce qui rend tout ça passionnant !

C'est quoi ton plus grand kiff dans ton job aujourd'hui ? Une fierté que tu aimerais nous partager ?

Réponse classique mais qui reste pour autant parfaitement vraie dans mon cas : mon plus grand kiff en allant au travail le matin, c’est de retrouver l'équipe. Quand tu es co-fondateur de ta boîte, tu as une chance incroyable, qui est celle de choisir les gens qui vont devenir les piliers de ton projet, et avec qui tu vas travailler tous les jours. Aujourd’hui, quand je me pose au bureau et que je m'arrête 2 minutes pour regarder autour de moi, je ne vois que des gens que j'admire, qui sont ultra motivés et qui font avancer la boîte à toute vitesse. C’est une énorme source de motivation au quotidien de se savoir si bien entouré.

Ma plus grande fierté en ce moment, c’est de voir les premiers employés d’Upflow qui commencent à recruter et à monter leur propre équipe. C'est une superbe évolution et un moment fort dans leur carrière. Tu sens chez eux un mélange d’excitation et d’appréhension, et on met tout en oeuvre pour les aider à gérer cette nouveauté et à apprendre un nouveau métier, celui de Manager. Pour nous les cofondateurs, c'est aussi une fierté parce que ça veut dire qu'on avance. Clairement, c'est le début d’une nouvelle étape dans la vie d'Upflow pour nous également : on va de moins en moins manager en direct, et ça va nous permettre de prendre beaucoup de recul sur l’activité, aspect très important pour la croissance future et la vision de notre startup.

"Quels que soient les sujets, il y a en fait toujours un truc enthousiasmant et flippant à la fois, c’est que c’est notre responsabilité en tant que fondateurs d'être acteur de cet écosystème et de le faire évoluer dans la bonne direction."

Selon toi, c'est quoi le prochain grand défi de l'écosystème startup, et dont on n'entend pas assez parler aujourd’hui ?

J’ai pas mal de sujets qui m’intriguent dans l’écosystème startup en ce moment : la diversité des talents au sein des startups, l’industrialisation des tâches dans les boîtes de SaaS, les modèles d'organisation "remote first", le modèle de financement et la pérennité de cette économie … Quels que soient les sujets, il y a en fait toujours un truc enthousiasmant et flippant à la fois, c’est que c’est notre responsabilité en tant que fondateurs, pour chacune de nos boîtes, d'être acteur de cet écosystème et de le faire évoluer dans la bonne direction. Ça peut paraître simple, mais je pense que c’est en réalité très complexe, et je trouve qu'on a vite fait au final de se cacher derrière les autres. Or, c'est notre devoir de prendre nos responsabilités sur chacun de ces sujets et de se positionner dessus, en tant qu'individus et en tant qu'entreprises.

Quelle serait la valeur ou la chose que tu retrouves aujourd'hui dans ton quotidien professionnel et sur laquelle tu ne ferais plus de compromis ?

Par le passé, j’ai perdu beaucoup de temps et d’énergie avec des gens qui manquaient d'honnêteté, que ce soit à petite échelle avec des mini-mensonges de la vie de tous les jours, ou à grande échelle avec des actions à court-terme complètement en contradiction avec les grands aspects stratégiques de la boîte. Donc aujourd’hui, s'il y a bien une chose sur laquelle je n'ai pas envie de faire de compromis, c’est l’honnêteté, ou ce que j’appellerais autrement la "cohérence avec soi-même". J’ai d'ailleurs écrit sur ce sujet, qui me tient particulièrement à coeur. Je pense que c’est la brique de base de beaucoup de choses de la vie, aussi bien professionnelle que personnelle, et aujourd’hui c’est l’une des premières valeurs d’Upflow : “Honest”. C’est un point sur lequel personne ne fait l'impasse chez Upflow.

Chez Ignition Program, on aime remercier et honorer les gens qui nous ont apporté du positif. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui a influencé ton parcours et t'a fait grandir ?

Si on parle d’inspiration positive, je pense clairement à Thibaud Elzière, le cofondateur d’eFounders. Thibaud, c’est un entrepreneur vraiment impressionnant, avec une aventure incroyable chez Fotolia, avec une vraie expertise et une vraie passion pour le produit. Ce que je trouve super inspirant chez lui, c'est qu'il a décidé de continuer à entreprendre tout en donnant la possibilité aux autres d’entreprendre, en créant eFounders notamment. Il aurait très bien pu s’arrêter à l'énorme succès de Fotolia et se contenter d'un rôle de business angel, mais non, c'est un entrepreneur qui continue à entreprendre.

Ce qui me fascine, c’est l'énergie qu’il apporte au Studio et surtout le niveau d’implication qu’il consacre encore à chaque nouveau projet pendant ses 18 premiers mois. Personne ne peut le comprendre avant d’avoir bossé avec lui, ça force le respect. Cerise sur le gateau, c’est un mec qui reste hyper accessible, qui ne se prend pas la tête, avec qui c’est toujours un plaisir de prendre un verre. Je me souviendrai toujours de cette phrase : “C’est important de travailler avec des gens bons, mais il faut aussi qu’ils soient sympas”. C'est un état d'esprit simple mais tellement juste. J’espère sincèrement que j’aurai l’occasion de rendre à d'autres autant qu'il m'a donné.

Découvrir une autre histoire bouleversante

Elle est fraîche ma Newsletter ! Tous les mois, un arrivage de contenus de première fraîcheur pour avancer dans votre carrière.
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
AccompagnementSuccess Stories
Entreprises
RecruterPricingTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire