Success Stories

Alice Lorenz

Marketing Manager chez Home Exchange

Marketing Manager chez Home Exchange
Introduction

Après deux années bien remplies en classes préparatoires à Grenoble, Alice intègre le MSc in Management de l'ESCP Europe en 2010. Quelques années d'études et une année de voyages en stop plus tard, Alice démarre une alternance en 2014 chez Lafarge, en Performance Sales & Marketing. Un an plus tard, diplômée mais lassée de son quotidien, Alice est convaincue de pouvoir trouver quelque-chose qui lui ressemble plus et décide de quitter l'univers des Grands Groupes pour celui des startups. Elle rejoint ainsi fin 2015 l'aventure GuestToGuest, au poste de Chief of Happiness Support. Presque 4 ans plus tard, la petite startup d'une quinzaine de personnes, renommée HomeExchange après le rachat de son concurrent américain, a bien grandi, tout comme Alice, qui y endosse désormais le rôle de Marketing Manager.

HomeExchange permet chaque année à des milliers de personnes de voyager grâce à leur maison. Créée en 2011, la startup est aujourd'hui leader mondial de l'échange de maison entre particuliers, avec plus de 400 000 maisons proposées dans 187 pays.

divider

Salut Alice ! On est en Septembre 2015 quand tu rejoins la communauté d'Ignition Program. C'était quoi ta dernière expérience professionnelle à l'époque ? Tu y faisais quoi ?

J’étais en alternance chez Lafarge (où j’avais déjà effectué un stage de 6 mois, donc ça faisait presque un an et demi que j’y étais) et … je m’ennuyais à mourir ! J'avais en fait été placée dans un service beaucoup trop “stratégique” pour y être utile avec mon peu d’expérience et mon faible niveau d'expertise. Je ne pouvais donc gérer que la partie opérationnelle, qui était quasiment inexistante  … Donc concrètement, je faisais de beaux tableaux Excel, et je passais 2 jours à choisir de belles couleurs pour que ça rende bien sur papier A3.

À l'époque, qu'est-ce qui te manquait dans ta vie professionnelle ? Quelles étaient tes frustrations, tes envies ?

À ce moment de ma vie, je croyais sincèrement que la vie professionnelle, ça se résumait dans 99% des cas à gagner de l’argent en accomplissant le plus vite et efficacement possible des tâches inintéressantes, pour pouvoir vivre sa vraie vie à partir de 18h !

Et puis finalement, je me suis demandée si je ne pourrais pas trouver quelque chose qui me permette d'être dans les 1% restants : trouver un secteur qui me plaît OU trouver un métier qui me stimule intellectuellement OU avoir de l’impact au quotidien OU trouver un sens à ce que je fais OU travailler avec des personnes inspirantes OU ... Et j'ai fini par comprendre, un peu plus tard, que je pouvais en fait cumuler tous ces critères au sein d'un même job !

Tu trouves que c'était quoi le truc le plus galère dans ta recherche de jobs, à ce moment là ?

Le plus difficile pour moi, c'était d'abord l'exercice du CV, notamment toute cette phase de tri de l'information, où tu dois différencier ce qui est intéressant pour le recruteur, et qui doit donc être valorisé, et ce qui n’intéresse personne sauf toi (le fameux “J’ai des notions de croate et j’ai fait de la gymnastique à 8 ans”). Mais je n'étais pas beaucoup plus à l'aise dans la phase de recherche : où trouver des offres ? À quelles offres candidater ? Quelle lettre de motivation écrire ? J'avais trop de questions irrésolues qui me paralysaient totalement dans ma recherche. Bref, j'étais perdue.

Et un jour, par une chaude nuit d'été, tu entends parler d'Ignition Program ! Qu'est-ce qui t'a incité à nous faire confiance ? Qu’est-ce qui t’a plu en particulier chez nous ?

On m’a vendu Ignition Program comme ça, textuellement : “Tu ne sais pas où postuler ? Postule chez Ignition Program, c’est eux qui postuleront pour toi”. Et je me suis effectivement bien reconnue là-dedans. Ce qui m’a incitée à vous faire confiance, c'était finalement cette perspective de ne plus avoir à répondre toute seule à toutes ces interrogations professionnelles, parfois difficiles voire angoissantes. Ignition Program me proposait d'avoir un interlocuteur avec qui discuter (Lucas à l’époque), en qui j’ai rapidement pu faire confiance, et qui m'a permis d'avancer sur ces questions.

"Avant d’essayer de convaincre les autres qu’on est à la bonne place et qu’on est légitime sur son poste, il faut d'abord s'en convaincre soi-même !"

Quelques semaines plus tard, tu intégrais HomeExchange, anciennement GuestToGuest, en tant que Chief of Customer Hapiness, une belle histoire qui dure depuis presque 4 ans maintenant ! Qu'est-ce qui t’avait convaincu de les rejoindre à l’époque ?

Je m'en souviens très bien, j’avais reçu en même temps une proposition de poste chez Canal+ en VIE au Bénin (un hasard complet …), et une autre chez GuestToGuest via Ignition Program. J’avais d’un côté une proposition “shiny” (Canal+ en Afrique, où j’avais déjà vécu 3 mois, et que j'adorais) et de l’autre, une proposition où je n'étais même pas bien sûre d’avoir compris quel serait mon poste. Mais j’avais eu un vrai coup de coeur pour le concept de la startup et pour l’un des fondateurs : j’y suis donc allée à l’instinct ! C’était clairement un choix de coeur, et non de raison ... mais je crois que j’avais jusqu'ici réfléchi un peu trop “raisonnablement” pour mes précédentes expériences, et sauf preuve du contraire, ça ne m'avait pas vraiment réussi.

Le changement fait bien souvent partie du quotidien d'une startup ... Est-ce qu'il y a eu des évolutions dans ton équipe ou dans ton poste au fil de ces derniers mois ?

GuestToGuest à mon arrivée, HomeExchange aujourd’hui : c’est le jour et la nuit ! On était une petite quinzaine à l’époque, et j’étais la toute première salariée du service client. En deux ans, j’ai monté et coordonné une équipe autour d'un enjeu clé de la startup : assurer une expérience mémorable et irréprochable. Et puis finalement, l'apothéose, ça a été le rachat de notre concurrent américain, qui a vraiment fait passer l'entreprise et mon propre poste à une nouvelle échelle : je me suis retrouvée à coordonner une équipe de quasiment 30 personnes ! Il y a donc eu beaucoup de changements assez colossaux au sein de l'entreprise, et ça a impacté à plusieurs reprises mon rôle au sein de HomeExchange. Encore très récemment, avec la fusion officielle de GuestToGuest et de HomeExchange, on s'est restructuré et j’ai du coup changé de poste : je suis passée Marketing Manager, et je coordonne désormais plusieurs équipes marketing au sein de HomeExchange. Comme quoi, tout est possible !

Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans ton poste, mais qui t'a fait énormément progresser ?

Faire sa place et réussir à se sentir légitime, en particulier lors des grosses évolutions de la boîte. Avant d’essayer de convaincre les autres qu’on est à la bonne place et qu’on est légitime pour son poste, il faut d'abord se convaincre soi-même ! Et ce n'est en effet pas toujours évident de balayer ses propres doutes : suis-je la bonne personne ? Pourquoi moi et pas un autre ? Certains y reconnaîtront le fameux "syndrôme de l'imposteur", qui est assez commun en entreprise, mais pour autant pas si évident à surmonter. Plutôt que de regarder des vidéos tuto Youtube du type développement personnel “YES YOU CAN : Devenez brillant” et qui n'aident absolument pas, je pense qu'une vraie solution est de se construire de petits paliers réalistes, qui soient surmontables et ne fassent pas peur.

Pour reprendre mon exemple : lorsque j’ai repris la coordination d’une équipe de 10 personnes, j'ai tout de suite dû faire face à une problématique de leadership. Comment manager et gagner la confiance de collaborateurs plus âgés et expérimentés que moi ? On ne devient pas du jour au lendemain un leader charismatique. Je me suis donc dit qu'au lieu de faire la "cheffe", il fallait d'abord que je fasse mes preuves, que je montre que j'étais capable d'apporter une vraie plus-value à cette équipe et d'en améliorer les performances. J'ai donc d'abord commencé par détecter un premier problème précis, de nature opérationnelle, que toute l’équipe avait plus ou moins déjà rencontré. Puis tout s'est enchaîné naturellement : après avoir répondu à ce premier problème, j’ai pu en adresser un deuxième, puis un troisième, etc. Petit à petit, j'ai réussi à optimiser le fonctionnement de l'équipe, et finalement à me positionner comme quelqu'un de pertinent qui fait avancer les choses. J’ai donc fini par gagner en légitimité et à instaurer un climat de confiance, ce qui m'a permis de travailler notamment sur des sujets plus larges et plus stratégiques !

C'est quoi ton plus grand kiff dans ton job aujourd'hui ? Une fierté que tu aimerais nous partager ?

Pendant 4 ans, en tant que Chief of Customer Happiness, ça a vraiment été l’impact au quotidien de mon service qui m’a fait vibrer ! Au quotidien, on aide de “vraies” personnes à partir en vacances : on aide Michelle à retrouver un logement de vacances après une annulation de son hôte, on aide Patrick et ses enfants à partir en vacances au bord de la mer pour la première fois depuis 8 ans, … Il n’y a jamais eu une seule heure durant laquelle j'ai eu l’impression d’être inutile, que ce soit pour notre communauté de membres, pour mon équipe, ou pour la boîte. Ce que je fais a du sens, et c'est pour moi à la fois une source de fierté et de plaisir.

"Il n’y a jamais eu une seule heure durant laquelle j'ai eu l’impression d’être inutile. Ce que je fais a du sens, et c'est pour moi à la fois une source de fierté et de plaisir."

Selon toi, c'est quoi le prochain grand défi de l'écosystème startup, et dont on n'entend pas assez parler aujourd’hui ?

Premièrement, stopper la course aux levées de fonds pharamineuses. Qu’on arrête cette battle de kékettes, on s'en fiche complètement de qui a levé plus que qui ! Lever des fonds, ce n'est pas un "concours" : il faut garder les pieds sur terre et arrêter de lever pour satisfaire son égo.

Deuxièmement, veiller à ne pas devenir un écosystème trop élitiste. On est aujourd'hui assez loin de l'idéal de la startup qui laisse sa chance à tout le monde. Il faut ajouter de la diversité de profils, et surtout mieux qualifier ses besoins en recrutement :  les profils Bac +5 Grande Écoles ne sont pas la panacée du recrutement, il y a des postes pour lesquels d'autres profils seront plus pertinents.

Et enfin, troisièmement, prendre du recul et garder en tête les vrais enjeux de notre époque (l'écologie notamment). L'écosystème startup bénéficie d'une belle influence et d'une forte visibilité, et je pense qu'on devrait aussi s'en servir pour communiquer et faire avancer ces sujets de société.

Quelle serait la valeur ou la chose que tu retrouves aujourd'hui dans ton quotidien professionnel et sur laquelle tu ne ferais plus de compromis ?

J’ai compris que pour être bien dans ma vie professionnelle, j’avais besoin d’un trio gagnant et indissociable. Premier élément, une mission d’entreprise qui fait sens pour moi. Aujourd’hui, par exemple : faire partir 1 million de personnes en vacances, grâce à l’échange de maison. Deuxième élément, un mentor inspirant. Que ce soit mon “manager” ou pas, j’ai besoin de quelqu’un qui m’aide à grandir au quotidien. Et enfin, troisième ingrédient, un job impactant. Je ne veux pas être un pion dans une immense machine de guerre : je veux savoir à quoi sert mon travail et pouvoir en voir les résultats directs.

Chez Ignition Program, on aime remercier et honorer les gens qui nous ont apporté du positif. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui a influencé ton parcours et t'a fait grandir ?

Je ne pourrai jamais remercier assez Lucas d’Ignition Program, pour m’avoir accompagnée dans ma recherche et m'avoir “matchée” avec HomeExchange, ma plus grande histoire d’amour professionnelle. Et évidemment, un remerciement particulier à Charles-Edouard, co-fondateur d’HomeExchange, pour m’avoir fait confiance de 2015 jusqu'à aujourd’hui !

Découvrir une autre histoire bouleversante

Elle est fraîche ma Newsletter ! Tous les mois, un arrivage de contenus de première fraîcheur pour avancer dans votre carrière.
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
AccompagnementSuccess Stories
Entreprises
RecruterPricingTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire