Être salarié en startup
• Épisode
8

Jours 35-50

Tranches de vie de salariés confinés

Jours 35-50

Romain

 

"Ça ressemble un peu à un monde post-apocalyptique, dans lequel j'aurais accepté de nouvelles règles de vie."

Day 35

Aujourd'hui, je me sens de bonne humeur. Les WE de 3 jours me font du bien, et me laissent le temps de vivre les émotions accumulées durant la semaine. Content. Oui mais... si je veux être à la hauteur de mes ambitions, il va falloir que je mette un sacré coup de collet sur l’acquisition de nouvelles compétences pro.Alors je révise, je prends confiance, j'avance - c'est indéniable, il y a encore 6 mois je n’étais pas data scientist. Je veux, d'ici la fin du confinement, pouvoir montrer des certifications, en deep learning ou en business analyse (type iiba, ou agile).

J'étais content de reprendre le boulot plus intensivement en passant à 80%, mais du coup j'ai moins de temps pour les trucs perso. En même temps, en ai-je réellement profité depuis le début du confinement ? Je ne crois pas J.

A côté de toute cette vie pro, je crois que je commence à tomber amoureux de cette fille philosophe.Pas évident comme situation en confinement. Nos échanges de mots par banc interposé ont quelque chose de très intime, de lent…

Sinon, mon manager m’a mis sur un nouveau projet de fond. Très intéressant, grosse montée en compétences. Hâte de voir la suite !

 

Day 37

Aujourd'hui, j'ai encore énormément bossé. Grosse fierté car mon travail a été reconnu (c'est important pour moi, vu que le reste de la team, hormis mon manager, ne voit pas vraiment ce que je fais). Je vais pouvoir passer à la phase 3 du projet de reconstruction data.

Je m'investis à fond côté pro, car côté perso, je me prends la tête tout seul sur mon crush, j'ai besoin de prendre mes distances avec tout ça.

Du coup, j'ai tout envoyé bouler, préférant la solitude. De toutes façons, je n'ai pas besoin des autres pour me créer des angoisses, j'en ai déjà bien assez comme ça au quotidien !

 

Day 39

Vendredi ! Pour une fois, je travaille. Semaine sans fin, rythme régulier, montagnes russes et productivité. Ma semaine fut bien remplie.

J’ai eu les clés de mon nouvel appartement. J'en ai profité pour le visiter. Il est beau, il a du charme. Nouvel air, nouvelle atmosphère. Ces derniers mois, j'ai énormément bougé. Dans l'ensemble, j'arrivais dans des espaces de vie plutôt vides. Celui-là est surchargé. Je me rends compte à quel point je suis désarmé face à ça. Le vide, la solitude, je sais gérer. Mais la frustration, le plein, l'agité, je ne suis pas préparé.

J'ai quand même l'impression d'avancer dans la bonne direction. On verra bien…

 

Day 42

Le temps se dilate, j'ai l'impression ce soir d'avoir vécu 3 ou 4 journées différentes. Aujourd'hui, j'ai bien bossé. Il y a eu un déclic bizarre, comme si intimement, j'en étais venu à accepter totalement cette situation de confinement, avec ses contraintes, son lot de surprises, de solutions... par exemple, aujourd'hui, j'ai fait livrer un gâteau d'anniversaire à un ami, ça l'a énormément touché.

Ça ressemble un peu à un monde post-apocalyptique. Dans le fond, ça me va très bien. J'en viens parfois à redouter le déconfinement...

 

Day 43

Annonce de mon manager qui me dit qu'il souhaite que mon stage soit prolongé au max, mais qu’il ne sait pas si, après, une embauche est possible. Petit coup au moral. Je suis tracassé par plein de petites choses qui prennent des proportions assez importantes dans mon esprit. Perte d'énergie et fatigue constante.

Je ressens le besoin de mettre à plat toutes ces charges mentales inutiles, de faire le tri, de conserver mon énergie et avancer, être prêt pour la suite, post confinement, post Ignition Program, post Covid 19, post RSA. Ce n’est surtout pas le moment de lâcher, même si le moral n'est pas toujours au rdv.

 

Day 44

Ces derniers jours, émotionnellement, c'est n'importe quoi ! Je viens d'apprendre encore une fois que mon travail est apprécié, les retours sont majoritairement positifs. Mais aussi que mes chances d’être embauché chez Ignition sont infimes du fait du gel des recrutements. Là encore, je comprends la situation, je la trouve raisonnable et logique, mais en même temps, je repars de nouveau sur de l'insécurité et du flou… Pour rester optimiste, je peux aussi me dire que c’est peut-être aussi une opportunité de trouver une boite encore plus folle. Bref, période aliénante.

Day 45

Aujourd'hui je suis stressé. J'ai l'esprit ailleurs, je suis vraiment très préoccupé par des petits et moyens sujets qui s'entremêlent, qui occupent mon esprit et mon cœur ! Cela m'oblige à être sur plein de fronts différents, sans que ces champs de bataille ne soient réellement connectés entre eux. C’est souvent cette accumulation qui consomme le plus mon énergie. Je mange moins bien, je dors moins bien, je respire moins bien, je suis moins concentré, et suis très tendu.

Et en même temps, il se passe des trucs fascinants autour de moi, et j'ai plein de sujets que j'aimerais attraper au vol !

 

Day 49

Aujourd'hui, j'ai l'impression de ne pas avoir été très productif. Et pourtant, j'ai bien avancé ! Plein de collaborateurs sont venus vers moi pour me demander des conseils, ou lancer des projets data. C'est assez nouveau pour moi. Ça fait du bien de me sentir utile, de créer du lien plus profond avec les autres, ça implique une dynamique nouvelle, celle d'être présent pour eux en temps réel. Mon job a été assez solitaire jusqu'ici.

 

 

 

Pablo

"Un choix hyper fort ! Mais bizarrement, la confiance dans la structure est absolue et très forte."

 

Day 35

Mercredi, chômé le matin, travaillé l'aprèm. Je suis intervenu à Spine Up*, quel stress en remote alors que je maîtrise bien le sujet en visuel!A distance, les interactions changent, c’est plus difficile de capter les regards, de maintenir l’intérêt des gens ! Compliqué, mais ça s’est super bien passé ! J'ai enchaîné avec l'atelier 2,3,1* qui était assez deep avec le témoignage de vie d’un pote époustouflant. C'était fort et parfait pour enchainer sur la session de sport avec Rogy ! Quelle machine et quelle boite !On a de la chance !

 

Day 36

Jeudi, j'ai encore travaillé sur le process 2,3,1* avec Lucas et Laure. C'était assez puissant ! Sinon, ça va mieux en ce moment, j'ai le moral et il fait beau. J'échange aussi pas mal à propos des articles prévus pour le site Internet.On va faire un papier avec la team Unir, je suis super content ! C'était hyper important que Nico soit dans la boucle aussi !

 

Day 37

Vendredi matin chargé : 2h de call en tous genres ! Aprèm plus calme, avec quand même la dernière session de l'atelier 2,3,1*. A l’issue de cette réunion, on a acté notre choix collectif de nous passer de bureaux d'ici à fin août au minimum. Un choix hyper fort ! Mais bizarrement, la confiance dans la structure est absolue. Il y a un vrai risque qu’Ignition disparaisse après la fin du chômage partiel, mais c’est comme si ça n’altérait pas notre enthousiasme. Ça paraît fou.

 

Day 43

Jeudi, je réalise que je n'ai pas écrit depuis 3 jours, c'est bizarre. J'ai du mal en ce moment, comme si je n'avais rien à dire ou que je n'en avais pas envie.J'oublie souvent d'ouvrir le doc. Même si j'y reviens toujours, ponctuellement.Le rythme est particulier. Avec Thomas, nous sommes les pompiers : on vient éteindre le feu lorsque c'est nécessaire, il nous faut avoir réponse à tout. Je dois aussi préparer mon évaluation annuelle, mais je ne prends pas le temps de le faire, je ne sais pas pourquoi. Je suis las je crois, fatigué alors que j'ai plein de temps. Je ne dors pas très bien non plus, bref, c'est compliqué.

 

Day 44

Jour férié, on en a profité pour ne rien faire ! C'est marrant, on n’a vraiment rien fait. On a tout coupé avec Marie: séries, lecture, dodo, mais sans stress, sans la pression de devoir faire un truc pour le travail ou le mariage. Vraiment oisifs! Cela pose la question de la charge mentale en confinement: on a rarement l'esprit vide et apaisé ! Pas sûr d'écrire ce weekend, je reprendrai lundi !

 

Jour 47

J'interviens pas mal pour aider les New Biz en ce moment, pour structurer une présentation, un typeform... C'est hyper grisant parce que je dois apporter beaucoup de valeur rapidement. Ce n’est pas toujours évident, mais pour le coup, l'impact est fort. Et puis, après, chacun repart travailler sur son sujet, sans que je sache ce qui se passe. Comme des marins qui s'échouent et repartent en mer une fois la quille réparée. Mais c'est énergisant ; ils débordent d'envie et de vie sur leurs projets.

Plus de stress cette semaine avec le départ d’un collègue, je sens que je vais avoir une somme de sujets « non maitrisés » à traiter et j'avoue que ça ne m'excite pas... Si j’ajoute à cela le déménagement et la gestion des faire-part de mariage… D'ailleurs, j'ai beaucoup de mal avec la projection sur septembre.Investir du temps dans les préparatifs sans avoir de visibilité, on trouve ça dur avec Marie. On s’attache à rester optimistes quand même :)

 

Day 49

Il est 9h, j'ai dormi 4h, je me suis endormi à 3h30 du matin... J'ai si mal vécu ma journée d'hier.... J'ai appris le départ de la femme d'un ami, elle laisse un nourrisson de 4 mois... Outre la peine que j'ai, il y a aussi la peur. Comment se fait-il que tant de gens aussi jeunes partent si soudainement dans mon entourage ? Je parlais il y a deux jours de stress, je vous laisse imaginer l'état actuel.... Ça me blesse, ça devait être un journal de bord, pas la page nécrologie d'un journal...

 

Paméla

"J'ai vraiment l'impression d'avoir pu progresser pendant cette session et de pouvoir commencer à voir les choses un peu différemment."

Day 47

Matinée bien remplie avec quelques bourdes d'envois de mails, rattrapées au dernier moment. Un après-midi sur les chapeaux de roue avec des tâches éparses qui rendent la progression un peu dure mais je m'en sors (AMA*, slides pour Insight*,etc.). Une motivation forte pour le projet Insight* que j'ai un peu de mal à sentir chez tout le monde et ça m'embête un peu. Il va falloir remotiver les troupes !!

 

Day 48

Journée bien organisée qui me permet d'avancer sur des sujets qui trainaient et que je n'arrivais pas à traiter (prospection de nouveaux leads).

Après-midi vente de formation assez intéressante en duo. Passée l'appréhension du début, ça se fait plutôt bien au final : 2 prospects intéressés ! :)

J'ai eu 2 calls avec des RH de startup pour intervenir lors des sessions Insight* et les deux ont été concluants ! Ils seront intervenants pour les deux premières sessions :) contente de cette avancée !!

Sentiment d'une journée positive malgré un petit peu de déception / énervement de fin de journée avec une cliente qui ne veut pas payer et qui renégocie les montants après une facture envoyée il y a plus de 4 mois !!! bref...

 

Day 49

FormationJAB* ultra intéressante aujourd'hui ! J'ai adoré le sujet, les cas pratiques et les tips qui étaient proposés. J'ai vraiment l'impression d'avoir pu progresser et de commencer à voir les choses un peu différemment.Ex : être empathique ne signifie pas que l'on ne doit pas pousser les gens à parler de ce qui les gêne car ça peut leur faire du mal, mais plutôt que si on veut vraiment pouvoir les aider à aller mieux, il faut "être courageux" et aller creuser ces problèmes pour les aider à en sortir.

Une après-midi à 100% dans Insight* pour la fin de la création du contenu et pour à "chasser" des personnes qui pourraient être intéressées ! La tâche est rude mais je suis très reconnaissante de l'énergie que met Nico pour nous aider, ça m'aide à continuer :)

J'ai eu l'ancienne Head of People d'Ocus au téléphone sur Insight* et j'ai adoré notre échange. Elle m'a donné plein de bons conseils et m'a rassuré sur le fait qu'elle trouvait le projet top ! Elle m'a proposé son aide pour tout ce dont j'aurais besoin. Ça fait tellement de bien d'échanger avec des gens sympas et qui n'attendent rien en retour !

 

Day 50

Peu d'énergie pour terminer la semaine. Heureusement qu'il n'y a que 4 jours !

Une matinée encore très productive pour l'opérationnel avec un suivi bi-hebdo de mes chiffres qui me permet de mieux savoir où mettre mon énergie pour être plus efficace :)

Un super 3615* où j'ai pu présenter les avancées d'Insight* et avec un atelier Toscane* ensuite qui m'a permis de discuter avec deux collègues, super moment d'échange, ça faisait longtemps que je ne leur avais pas parlé.

Un après-midi très fatigant mentalement à envoyer des messages LinkedIn par centaines pour Insight*. J'espère que ça va marcher car je mets une énergie folle dans ce projet.

Deux calls super intéressants sur la priorisation entre l'opérationnel, la vente de formation et le projet. J'ai l'impression d'être beaucoup plus en mesure de trouver des solutions par moi-même et de traiter les sujets compliqués de manière plus autonome !

Une semaine encore très (trop !) remplie mais hyper productive. J'ai pu prendre du recul sur ce que représenterait un échec du projet Insight* et de que ça m'aura apporté. Mes managers m'ont donné pour cela quelques conseils assez utiles.

 

* 3615 = C’est LA réunion qui lance la semaine chez Ignition. C’est un condensé de messages sur les réussites et les éventuels problèmes rencontrés. Elle  permet aussi de faire passer les grands messages de la semaine à toute la société.

* SpineUp = Formation accélérée pour jeunes managers.

* AMA = « Ask Me Anything », un nouveau format, depuis le confinement, qui permet de répondre en live pendant une heure à toutes les questions des salariés. Cela fluidifie l’information et la communication, toujours plus essentiels en remote.

* New Biz = Nouveaux Projets Business.

* Atelier 2,3,1 = Process de consultation d’un pool de salariés représentatifs, réunis pour donner leur avis de façon transparente, concernant une grande orientation stratégique de l’entreprise. Permet de prendre le pouls des salariés et de créer de l’adhésion autour d’un projet engageant. Les salariés livrent leurs ressentis (corporel, puis, émotionnel, enfin rationnel). Puis résonnent entre eux.

* FormationJAB = Formation au cycle de vente B2B.

* Insight =  Groupe d'échange entre RH de startups et de grands groupes.

* Atelier Toscane = Toscane est un centre de formations soft skills qui nous aide dans nos démarches de transformation culturelles et organisationnelles.

* Team Unir = la super équipe qui maintient les liens même à distance.

 

C'est maintenant l'heure du choix

Revenir à la timeline

Être salarié en startup

Ça y est, vous l'avez votre poste de rêve en startup ! Maintenant, il faut s'acculturer à l'équipe, progresser, gérer son manager, maîtriser son poste. Un peu d'aide ?

Lire l'épisode suivant

Lassitude & frustration : prendre du recul sur son quotidien

Comprendre ce qui ne va pas, et réagir en conséquence

S'inscrire à Ignition Program

Chaque talent mérite d'avoir un impact

Ignition Program vous aide à accéder aux jobs des startups les plus innovantes d'Europe.

Elle est fraîche ma Newsletter ! Tous les mois, un arrivage de contenus de première fraîcheur pour avancer dans votre carrière.
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
AccompagnementSuccess Stories
Entreprises
RecruterPricingTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire