Grandir en startup

Comment gérer les conflits entre collaborateurs ?

Comment gérer les conflits entre collaborateurs ?

Comme dans les tragédies grecques, nos collègues de travail ne sont pas exempts de passions violentes. Stress, ambition, fatigue, compétition, peuvent transformer en un rien de temps une incompréhension en un conflit majeur. 

Si l’on en vient si vite aux mots (et pour certains aux mains), c’est parce que l’émotionnel prend rapidement l’ascendant sur le rationnel…

Mais - good news ! - la Fatalité et le Destin épargnent plus facilement les héros tragiques du bureau que Phèdre ou que Britannicus. Quand on gratte le vernis émotionnel, querelles et malentendus peuvent s’éteindre rapidement, pourvu :

Alors pour ne pas vivre Le Cid en direct de la cafèt’ du bureau, attaquons-nous à la catharsis : la purgation des passions 😉

Règle n°1 : ne pas attendre que le conflit passe


Les postures dramaturgiques (noblesse, courage, honneur) cachent le plus souvent des besoins humains primaires de transparence, de reconnaissance, de sécurité. Une fois ces besoins satisfaits (même partiellement), le conflit est en passe de résolution.

Première règle de la gestion de conflit : ne jamais laisser un conflit s’enliser. Sinon, c’est la guerre de tranchées assurée, avec - par conséquent - la formation de clans et à brève échéance, la contagion de cette agressivité à toute la boite. Car bien souvent, le conflit entre deux personnes finit par déteindre sur les figurants et observateurs, comme un feu qui se propage. Nuisant au bien-être de l’équipe et à son efficacité. 

Personne n’a à coeur de jouer le rôle du méchant flic. Mais à l’inverse, noyer le poisson - “roh ça va aller, il n’y a pas lieu de s’énerver pour ça” - ou infantiliser les protagonistes peut jeter de l’huile sur le feu. Pour un maximum de réactivité, apprenez d’abord à reconnaître à quel type de conflit vous avez affaire.

Les typologies de conflits entre collaborateurs


Reconnaître que l’on est dans un conflit


Il est évidemment préférable d’éviter toute forme de désaccord et de conflit au travail, mais ceux-ci sont inévitables. Il existe des méthodes de gestion de conflit au travail, qui se sont avérées efficaces et pertinentes. Pour cela, il faut adopter un comportement proactif et être attentif à tous les symptômes.


Tensions…  Débordements verbaux… Émotivité… Manque de respect… sont autant de signes qui doivent nous alerter qu’il est temps de restaurer rapidement le bien-être au sein des équipes. La gestion de conflits devient alors indispensable.

1er warning ! La gestion des conflits ne consiste pas à “gagner contre l’autre” ou à instaurer une sorte de « cessez-le-feu », ce qui ne ferait que suspendre provisoirement le conflit. Une gestion efficace des conflits signifie au contraire que les deux parties auront in fine de la compréhension l’une pour l’autre, et qu’elles seront en mesure de faire des concessions.  Il ne s’agit donc pas de trouver une réelle solution au problème ayant engendré le conflit, mais plutôt de déployer des stratégies et moyens pour aider les deux parties à communiquer de façon productive.

2ème warning ! La gestion des conflits n’est envisageable qu’à condition qu’il y ait des choses que l’on puisse négocier. Avec des intérêts qui seront préservés, et d’autres auxquels il faudra renoncer. Si l’enjeu n’est pas un intérêt particulier, mais plutôt des besoins fondamentaux, souvent, il n’y a pas de négociation envisageable... Mais il faudra tout de même laisser ces besoins fondamentaux s’exprimer. 


Les bénéfices de la gestion de conflit

Les outils de la gestion de conflit surpassent largement le cadre professionnel.e Ils aident l'individu au quotidien, avec son compagnon ou sa compagne, ses clients, son manager ou même ses enfants. La gestion de conflit, c’est comme les gestes de premiers secours. On a beau les connaître, il est important de faire des piqûres de rappel régulièrement pour maintenir le bon vivre ensemble.

Premier point : il est essentiel de limiter tout état de sidération ou d'agressivité qui empêche de traiter l’autre comme un humain.

En laissant l’autre partie s’exprimer, on restaure le respect dans la relation et on peut ainsi renouer avec ses pairs, avec qui on est obligé de partager sa vie professionnelle. C’est seulement alors, qu’on peut, apaisé, faire appel à son sens du compromis, en cherchant les points communs entre les deux parties. Un début de solution est possible autour de cet intérêt commun.

Pour ne pas faire d'un désaccord une affaire personnelle, revenir à un mode plus factuel et prendre de la hauteur permet de retrouver de l’objectivité. Souvent ce sont les émotions qui déclenchent l’escalade dans un conflit.

Comment gérer le conflit : les outils

La Communication Non Violente

La Communication Non Violente (CNV) est d’après nous l’outil le plus puissant. Chez Ignition Program, nous y sommes tous formés dès notre arrivée. Il permet à tous les collaborateurs d’avoir le même niveau d’information, de parler un langage commun et de connaître les fondamentaux qui apaisent rapidement les tensions naissantes. 

Cette méthode, indispensable pour instaurer un climat de respect et de bienveillance, permet également de formuler n’importe quelle demande (que ce soit entre associés, dans un CODIR, avec ses clients, dans une relation manager-managé ou managé-managé) au sein d’un dialogue toujours productif.

La CNV dénoue les fils embrouillés par l'émotion, par l'interprétation, car elle repose sur notre capacité à distinguer les faits des sentiments. Les relations dans l’équipe et inter équipes gagnent en efficacité, en authenticité et en harmonie. La méthode se décompose en 4 étapes : 

  1. (O) Observation : j'observe les faits et toute forme de jugement est mise de côté au profit de l’objectivité, en essayant de bannir toute évaluation ou toute interprétation.
  2. (E) Émotion : j'identifie les émotions que la situation éveille, en évitant la posture de victime, qui fausserait mon jugement et me rendrait passif(ve).
  3. (B) Besoin : quel besoin en moi est insatisfait. J'identifie et j'exprime ce besoin, ce qui augmentera fortement mes chances de le satisfaire. 
  4. (D) Demande. La CNV insiste sur la nécessité de formuler une demande claire et bienveillante qui puisse être gagnante-gagnante pour les deux parties. La condition de cette demande est de laisser le dialogue ouvert. Il s'agit d'une demande et non d'une exigence.

Exemples : 

Communication Violente : " Tu es toujours en retard, tu ne me respectes pas, tu me gonfles ! "

CNV : " (O) Notre rendez-vous était prévu à 9h et tu es arrivé après 9h30. (E) Je suis vraiment contrarié(e) et je ne me sens pas respecté(e), je me suis levé(e) tôt pour être à l’heure à ce RDV. (B) J’ai besoin de la ponctualité de toute l’équipe pour ne pas répéter au dernier arrivé, ce qu’on s’est tous dit la 1/2h précédente. (D) Pourrais-tu à l’avenir me prévenir en cas de retard, ce serait plus correct pour tout le monde ? “

Communication Violente : " Tu pourrais m’aider quand même, tu n'es pas solidaire, pour une bière le soir t’as du temps, mais pour les projets y a plus personne ! "

CNV : “ (O) J’ai 10 projets en retard à traiter pour la fin de la semaine et j’ai priorisé celui-ci parce qu'on avait décidé de le mener à bien avant vendredi. (E) Cela m’attriste de voir que tu n’y accordes pas d'importance que moi. (B) J’ai besoin de sentir de la fiabilité. (D)u coup, est ce que tu veux bien qu'on pose une session de travail ce soir pour finir dans les temps ?

La méthode DESC

Il se peut que vous ne soyez pas formés à la méthode CNV. Dans ce cas là, il existe une autre méthode afin de résoudre un conflit entre collaborateurs : la méthode DESC (comme desk, bureau en anglais).

Cette méthode permet de clarifier les enjeux et reformuler les termes du désaccord afin de valider ensemble la compréhension commune du problème. En organisant un entretien commun, ou séparé supervisé par le manager, la méthode DESC se décompose en 4 parties : 

➪ "Je constate que je n’ai pas reçu ta partie sur le dossier X alors que nous étions d’accord pour que je le transmette à 17h à Alexandre."

➪ “Je me sens débordée et agacée de ne pas pouvoir remettre le dossier à temps et de bloquer le reste de l’équipe sur l'avancée du projet.”

➪ “Si tu déléguais certaines tâches, tu pourrais accorder plus de temps à notre dossier. Et ainsi libérer le reste de l’équipe qui attend depuis trop longtemps ta contribution pour avancer.”

➪ “Nous allons pouvoir corriger ce retard. Si tu t’engages à l’avenir à être plus réactif à mes demandes et à mieux communiquer sur les raisons de ton retard, je pourrai également t’aider à avancer et à prioriser sur tes dossiers.”

 

 Le conflit devient grave ou dure depuis trop longtemps


Il est important d’avoir en tête que la gestion du conflit au travail permet de maintenir la paix et la sérénité mais ne garantit pas une réponse positive à la demande de départ. Il se peut que la frustration ressentie s’élève à des niveaux tels que la communication soit totalement rompue, avec un sentiment de valeurs piétinées. Dans ce cas spécifique, de schéma perdant-perdant ou gagnant-perdant, il vaut mieux faire appel à un membre de la DRH ou à un médiateur expert, une personne tierce pour régler la situation.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

On ne peut pas répondre à 100% aux besoins de tous les collaborateurs mais il est possible d’éviter de nombreux désaccords grâce à la gestion de conflit. 

-------------------------------

Ignition Program est le leader du recrutement dans l’écosystème startup, et porte depuis 2013 une ambition forte : bâtir un monde du travail à visage humain, basé sur l’authenticité, l’apprentissage et la confiance.

Que ce soit votre premier stage, votre énième emploi ou votre 56ème recrutement, nous vous proposons un accompagnement pertinent, humain et personnalisé, ad vitam (quasi) aeternam.

Ignition Program, c’est chaque mois le démarrage de nouvelles histoires entrepreneuriales, fruits de la rencontre du top 5% de nos 2500 postulants mensuels avec nos 1500 startups partenaires. Envie de créer la vôtre et de rejoindre notre communauté de talent ?



C'est maintenant l'heure du choix

Revenir à la rubrique

Grandir en startup

Ça y est, vous l'avez votre poste de rêve en startup ! Maintenant, il faut s'acculturer à l'équipe, progresser, gérer son manager, maîtriser son poste. Un peu d'aide ?

S'inscrire à Ignition Program

Chaque talent mérite d'avoir un impact

Ignition Program vous aide à accéder aux jobs des startups les plus innovantes d'Europe.

Newsletter Spécial Candidats 📪
pour les talents curieux qui n’ont pas le temps de l’être !
Tous les mois, des analyses, du fun, des formations, des articles et une communauté 👫 qui boostent ta carrière…
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
CandidaterAccompagnementSuccess StoriesBlog
Entreprises
Recruter(Se) FormerTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire