CFO en Startup

Le juste prix de vos compétences ...

Quel salaire demander ou proposer en startup ? Nous faisons un update constant des salaires par nos partenaires RH et traitons la data de milliers de profils pour un simulateur constamment à jour.

Comment ça marche ? Sélectionne :
1 - Ton métier
2 - Ton expérience professionnelle
Admire le résultat avec des lunettes 3D !

Expérience professionnelle
Sortie d'école
1 à 3 ans
3 à 6 ans
6 à 9 ans
10 ans et+
Salaire fixe (annuel brut)

32 à 42k€

Variable potentiel (annuel brut)

0 à 6k€

Salaire fixe (annuel brut)

38 à 48k€

Variable potentiel (annuel brut)

0 à 6k€

Salaire fixe (annuel brut)

44 à 56k€

Variable potentiel (annuel brut)

1 à 8k€

Salaire fixe (annuel brut)

56 à 72k€

Variable potentiel (annuel brut)

2 à 10k€

Salaire fixe (annuel brut)

66 à 114k€

Variable potentiel (annuel brut)

2 à 10k€

Choisissez un poste pour découvrir le brut annuel associé
Je veux ce poste !
Je candidate
Je veux ce talent !
Je recrute

Fiche métier du CFO


En tant que Chief Financial Officer (CFO), tu es le garant du pilotage et de la maîtrise de la croissance pour ton entreprise. Plus au goût du jour que le terme DAF, tes missions sont semblables. La rentabilité n’a pas de secret pour toi, et tu as un œil régulier sur les sujets juridiques et fiscaux.

Véritable bras droit du Chief Executive Officer, directeur général de l’entreprise, tu gères la compta (avec des comptables), les bilans, le Business Plan et les KPIs pour vérifier l’état de la société et l'aider à se projeter. Responsable des levées de fonds et de la relation avec les potentiels investisseurs, tu transmets régulièrement tes reportings.
Ton objectif est d'éviter les dépenses inutiles et rassurer les investisseurs avec un suivi clair des KPIs financiers basés sur un Business Plan ambitieux et crédible.

Quel est le salaire d’un CFO ?


Le poste de Chief Financial Officer aussi appelé CFO ou DAF est quasiment inaccessible avant au moins 3 ans d’expérience en tant que Finance Manager ou poste équivalent. Poste stratégique, il demande une maîtrise des sujets opérationnels et une posture vis-à-vis des futurs investisseurs. 

En début de carrière le CFO peut prétendre à un package total allant de 53 000 € et cela peut monter à près de 130 000 € après 10-15 ans d’expérience dans des scales-up - le variable prend la forme de bonus relativement limités. 


Missions principales du CFO :


Le métier de Chief Financial Officer est transverse, pas étonnant que tes missions le soient aussi : comptabilité, finance, juridique et même RH, le CFO à plusieurs fonctions. 

Ta première mission est de gérer et d’optimiser les comptes de ta startup en définissant les KPI appropriés (nombre de clients, repeat, panier moyen, etc.), tu travailles avec des comptables pour construire les bilans, comprendre et assurer la gestion de la santé financière de ta startup et planifier les budgets. 

Analyste et organisé, tu analyses et gères les finances et notamment la trésorerie pour éviter un mauvais roulement lors du scaling de la startup. “Visionnaire”, tu vas concevoir une stratégie financière qui se construit à grand renfort de tableaux prévisionnels pour estimer risques financiers et choix stratégiques.

La matérialisation de la stratégie long terme de la société passe par la conception d’un Business Plan qui permettra aussi de convaincre les investisseurs, pour être efficace il doit passer par une relation transparente et efficace avec le CEO. 

La levée de fonds est déterminante dans le poste de CFO, lorsque tu dois attirer de nouveaux investisseurs parmi les entreprises comme les VC (Venture Capital) ou les fonds d'investissements et gérer la relation avec eux pour permettre à la société de croître. Cette relation passe par des reportings financiers réguliers qui comprennent entre autres CA, marge, trésorerie prévisionnelle, l’excédent brut d’exploitation et le seuil de rentabilité. 

La gestion est aussi une des priorités du Chief Financial Officer, tu dois assurer les tâches administratives comme les formulaires et documents juridiques et comptables mais aussi les contrats des fournisseurs et des clients et vérifier qu’ils soient exempts d’erreurs avant de les transmettre au CEO. 

Capable d'anticipation et à la pointe des nouveaux outils, notamment sur l'audit des données comptables, ton poste de CFO comporte aussi une fonction de transformation de l'entreprise, avec des conseils aux directeurs sur la meilleure organisation possible pour réduire les coûts de l'entreprise.

Enfin tu peux avoir un volet RH en tant que CFO dans l’early-stage de la startup avec le suivi d'un cabinet de recrutement, le suivi administratif et la supervision de la paie. 


Évolutions possibles à partir du poste de CFO :


Le CFO est au coeur de l’entreprise avec un degré de responsabilité très élevé, notamment sur son rôle financier.

En startup l’évolution naturelle des CFO est transversale avec de nombreuses missions sur du RH, de la Data et du juridique, son appétence digitale l’aidant à prendre en main de nouveaux sujets.

Bien plus rare, si tu souhaites progresser hiérarchiquement, le poste de CEO est le dernier échelon. Attention toutefois, les deux métiers de directeur sont très différents en termes de soft et de hard skills et il y a parfois un fossé entre un bon CFO et un bon CEO.

Comment recruter le bon CFO ?


Posez d’emblée des questions sur ce qu’il a mis en œuvre dans son ancienne entreprise. Analyses, outils, décisions et l’importance de sa relation avec le CEO. Un Chief Financial Officer doit être capable d’aiguiller son CEO sur les priorités et d’assurer la bonne gestion du cashflow. 

Jaugez sa capacité à gérer les situations financières et comptables complexes avec un use case. Votre CFO sera capable d’analyser, comprendre et résoudre le problème posé sans céder au stress. Il devra aussi communiquer à votre CEO les solutions à mettre en place pour résoudre le problème. Cela vous permettra d’évaluer si la communication est bonne entre les deux postes.  

Est-ce qu’il a déjà été mis en difficulté dans ses anciennes expériences ? De combien de CA était-il responsable ? Questionnez-le pour comprendre le cadre de ses responsabilités et si cela vous paraît cohérent par rapport à votre entreprise.

Demandez-lui, par exemple, s'il a pu identifier des sources d’économies ou quelles décisions business ont été prises par l’équipe grâce à ses analyses sur les chiffres ?

Enfin, posez-lui des questions pour évaluer sa capacité à manager. Organisé et visionnaire, votre CFO doit pouvoir vous convaincre de sa capacité à scaler son équipe en même temps que votre startup.


Formations requises ou privilégiées pour devenir  CFO : 


Une voie classique se dégage chez les profils CFO. La plupart passent par des grandes écoles de commerce ou universités de référence.
Pour les startups amenées à lever des fonds, une expérience en finance transactionnelle (M&A, Transaction Services) est fortement appréciée. 

Une autre voie via les cabinets d’audit de référence comme Deloitte ou PwC est également possible.


Soft skills - CFO

Analytique
Orienté résultats
Rigueur
Organisé
Leadership
Stratège
Résistance au stress
Communicant clair et concis

Hard skills - CFO

Expert du droit
Pilotage des chiffres
Fiscalité
Reporting financier
Modélisation financière
Maîtrise comptabilité

Les outils - CFO

Accounting platforms
ERP
Payment processing tools
Payroll Management
Budgeting tools

D’accord / Pas d’accord ? N’hésitez pas à nous donner votre avis et votre contribution en remplissant ce très léger formulaire.

Si vous avez des doutes

Quelques explications

Ce simulateur de salaire en startup ... comment a-t-il été créé ?

Ce simulateur de salaire est le condensé de 5 ans d’observation du marché, de dizaines de consultation d’experts, d’un vaste traitement de data et de plusieurs dizaines de milliers de profils étudiés.

Sortir de l'empirisme

Jusqu'ici, nous nous basions sur notre propre expérience pour aider nos candidats et nos entreprises partenaires à réaliser leurs estimations salariales. De manière très concrète, lorsqu'on venait nous demander conseil, nous cherchions un cas proche vu par le passé, et qui nous paraissait cohérent avec le marché du travail. Puis, à partir de cette base, nous réajustions l'estimation salariale en fonction des nuances et spécificités exigées par l'entreprise ou le candidat.

Exemple : Une startup nous demandait de l’aide pour calibrer une offre pour un Traffic Manager de 6 ans d’expérience. Nous savions que nous avions placé un Traffic Manager de 4 ans d’expérience à 48 000€ brut + 4k de variable dans une entreprise similaire. De l'autre côté, nous avions placé une Traffic Manager de 7 ans d’expérience, dont le package s’élevait à 68k + 10k. Package tout de même exceptionnel, car la-dite candidate justifiait de performances impressionnantes dans ses expériences passées.

En présentant ces deux cas à notre client, nous lui permettions d'avoir en tête une estimation "basse" et une estimation "haute" du salaire à proposer, de mieux se positionner dans le marché et ainsi d’arriver à une estimation plus "juste" du salaire adapté. Cela dit, une telle méthode était gourmande en temps, et souffrait également d'une certaine forme de subjectivité.


Vers un simulateur de salaire en startups

Les questions sur les estimations de salaires se faisant de plus en plus nombreuses, il nous est apparu nécessaire d’automatiser l'accès à cette information. D’où la naissance de ce projet de simulateur de salaire.

Trois cas d’utilisation ont été envisagés lors de sa conception :

• Phase de positionnement : donner une vision claire des métiers en startup et permettre aux utilisateurs d'estimer rapidement leur salaire sur un poste donné, en fonction de leur expérience et de leur formation. Le but final étant de les aider à choisir plus facilement le(s) poste(s) sur le(s)quel(s) se positionner.

• Phase d’embauche : comprendre quelle est la norme du marché, dans le but de communiquer des prétentions salariales cohérentes en tant que candidat, et de proposer des offres équilibrées en tant qu'entreprise.

• Phase d'activité : comparer les salaires pratiqués dans son entreprise aux salaires pratiqués sur le reste du marché.


Ces trois cas nous ont poussé à développer un simulateur exhaustif (tous types de métiers) et rapide d’utilisation (permettant de tester plusieurs métiers rapidement).

Du besoin de séparer fixe et variable pour le salaire

Vous le constaterez dans votre utilisation de l'outil, plutôt que d'indiquer un salaire "total", nous avons préféré distinguer le fixe du variable. En effet, d'un métier à l'autre, un salaire de 50k€ ne voudra pas dire la même chose, et pourra ne pas convenir à toutes les typologies de candidats : un package orienté "fixe" ravira les profils en recherche de stabilité salariale, là où un package orienté "variable" contentera les profils en recherche de compétition et de dépassement de soi.

Dans l'optique d'offrir une estimation salariale précise et réalise, il était donc crucial de séparer fixe et variable dans l’estimation que nous donnions.

Une fourchette de salaires plutôt qu'un salaire

À présent, une entreprise qui consultait l’outil voyait un salaire conseillé de 52k + 5k. Mais comment évaluer son cas précis ? S’il avait un candidat fantastique pour son poste de Traffic Manager, cela ne méritait-il pas 56k + 8k ? Le variable était-il toujours autour de 5k, ou était-il courant d’incentiver beaucoup plus un Traffic Manager ? Il y avait là un réel besoin de nuances, et donc de fourchettes.

Cela dit, il nous est arrivé de constater l'existence de grands extrêmes, à poste et expérience égale. Ainsi, de sorte à éviter des fourchettes absurdes du type « 32 – 58k », nous avons pris le parti de conserver un écart type faible, et d'ignorer les valeurs trop extrêmes. Si la majorité des salaires observés se situaient entre 41k et 49k, les salaires à 32k ou 58k étaient éludés. Notre simulateur se veut représentatif du marché, et n’a pas prétention à couvrir les cas extrêmes.


Du besoin de data ... et de réajustements.

Mais donner une fourchette du salaire fixe et une fourchette du salaire variable sur chaque poste et chaque niveau d'expérience demande énormément de data. Et au vu de la diversité des jobs et des profils existant en startup, dire que nos 5 ans d’expertise seraient suffisants pour tout estimer avec justesse serait un mensonge.

Notre simulateur est donc en constante amélioration, et s'affine à mesure que nous y injectons de nouvelles données. D'un point de vue quantitatif, notre plus grande source d'information réside dans les prétentions salariales que nos candidats communiquent lors de leur inscription. Avec plus de 1600 candidatures par mois, chaque profil nous renseigne une « valeur » de marché (en fonction de l'expérience, de la perception personnel, de ses rémunérations précédentes). Bien qu'empruntes d'une certaine subjectivité, ces données, retraitées et mises en commun, permettent d'esquisser des estimations beaucoup plus objectives et réalistes.
‍‍
Nous espérons que cet outil vous sera utile, et qu'il répondra à la majorité de vos questions. N'hésitez pas à nous faire part de vos retours, positifs comme négatifs ! En parallèle, nous sommes également à votre disposition pour toute demande d’accompagnement dans votre recherche en startup ou pour tout besoin en recrutement.

Découvrir un autre contenu inestimable

La Bible Tech 2020

Job mapping, lexique, fiche de poste et évolutions : tout ce qu’il y a à savoir sur l’univers professionnel en startup.

La caisse à outils du recrutement

Recruter, c'est un métier ! Découvrez tous nos conseils pour mettre en place un processus de recrutement efficace et pertinent.

Le livre blanc des métiers en startup

Job mapping, lexique, fiche de poste et évolutions : tout ce qu’il y a à savoir sur l’univers professionnel en startup.

Newsletter Spécial Candidats 📪
pour les talents curieux qui n’ont pas le temps de l’être !
Tous les mois, des analyses, du fun, des formations, des articles et une communauté 👫 qui boostent ta carrière…
Merci ! On se retrouve dans votre boîte mail !
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné... Seriez-vous déjà inscrit(e) ?
Se connecter
Se connecter
À ProposÉquipageContactMentions légales & CGS
facebooktwitterlinkedininstagram
Candidats
CandidaterAccompagnementSuccess StoriesBlog
Entreprises
RecruterFormationsTémoignages
Ignition Program
ContactA ProposEquipageMentions légales & CGS
S'inscrire